A Pellevoisin, Marie demande explicitement 7 fois à Estelle de publier Sa Gloire.

Cette gloire de Marie, la Collecte de la messe en fait mention dans la messe de l’Assomption, le 15 août :

Collecte

Dieu éternel et tout-puissant, toi qui as fait monter jusqu’à la gloire du ciel, avec son âme et son corps, Marie, la Vierge immaculée, mère de ton Fils, fais que nous demeurions attentifs aux choses d’en haut pour obtenir de partager sa gloire.

Mais, quelle est cette gloire de Marie ? Comment la Gloire devient elle sienne ?

Saint Jean nous donne une belle lumière dans son Evangile.

Jean 17, 21-23

« Comme toi, Père, tu es en moi et moi en toi, qu’eux aussi soient en nous, afin que le monde croie que tu m’as envoyé. Je leur ai donné la gloire que tu m’as donnée, pour qu’ils soient un comme nous sommes un : moi en eux et toi en moi, afin qu’ils soient parfaits dans l’unité, et que le monde reconnaisse que tu m’as envoyé et que tu les as aimés comme tu m’as aimé. »

Jésus donne la gloire que le Père du Ciel lui a donnée pour que tous soient un.

Ainsi, la Gloire de Marie est finalement participation à la gloire du Christ lui-même de même que la lumière de la lune reflète la lumière du soleil. Et c’est bien la même Lumière.