Estelle Faguette

Estelle, née en 1843  à Saint-Memmie, près de Châlons-en-Champagne, connaît – un peu comme Bernadette Soubirous, sa contemporaine –  une enfance difficile. Son père tenait une auberge et possédait une carrière de craie, confiée à son oncle. Mais les affaires étant mal gérées, la famille dût tout vendre,  se retirer à Châlons-en-Champagne, puis à Paris en 1857.

Sainteté d’Estelle

Estelle était très pieuse : «  Son unique désir était d’appartenir au Bon Dieu et de se dévouer pour ses parents ».

La lettre d’Estelle

” Ô ma bonne Mère, me voici de nouveau prosternée à vos pieds. Vous ne pouvez pas refuser de m’entendre…”

Prière d’action de grâce

“ Que ce Jésus, que vous avez porté en votre cœur et qui daigna descendre encore aujourd’hui dans le mien, soit mon seul et mon unique appui, qu’il déracine tous mes mauvais penchants … ”

Acte d’abandon

« Mon Dieu, je ne sais ce que je dois vous demander ; vous connaissez mes besoins, vous savez ce qu’il me faut, vous m’aimez mieux que je ne le fais moi-même…”