Le scapulaire

Le scapulaire du Sacré-Cœur : une dévotion authentique de la piété mariale

Le scapulaire du Sacré-Cœur résume et réunit en un même symbole, deux grandes dévotions de notre vie chrétienne : le Sacré-Cœur et la Sainte Vierge. Il nous rappelle également que Marie nous conduit à Jésus miséricordieux.

Le 8 décembre 1876 à Pellevoisin (Diocèse de Bourges), la Vierge Marie confie à Estelle Faguette : « Vois les grâces que je répands sur ceux qui porteront le scapulaire avec confiance. » En disant ceci, écrira Estelle, la Sainte Vierge étendit ses mains ; il en tombait une pluie abondante, et dans chacune de ces gouttes, il me semblait voir les grâces écrites telles que piété, salut, confiance, conversion, santé (15ème apparition).

En 1900, le pape Léon XIII reconnaît officiellement le scapulaire du Sacré-Cœur et encourage tous les fidèles (baptisés ou catéchumènes de l’Eglise catholique) à le porter. De nombreuses indulgences lui sont accordées par l’Eglise.

Pourquoi recevoir l’imposition du scapulaire du Sacré-Cœur ?

  • Pour se consacrer au Sacré-Cœur de Jésus.
  • Pour s’unir intimement, par le cœur Immaculé de Marie, Mère de Miséricorde, au Cœur de Jésus qui a été transpercé à la croix et qui est source de toute grâce.

Je m’engage à quoi ?

  • A porter pieusement le scapulaire ; la médaille dite « médaille-scapulaire » peut le remplacer si celui-ci a été préalablement imposé.
  • A vivre, avec la grâce de Dieu, une vie chrétienne fervente : en participant à l’Eucharistie dominicale, en recevant fréquemment le sacrement de la  réconciliation, en priant la Vierge Marie, en vivant de la spiritualité du Sacré-Cœur et de la miséricorde, en sanctifiant le premier Vendredi du mois etc…
  • A découvrir de plus en plus le message de la Vierge Marie à Pellevoisin : en lisant régulièrement le récit des Apparitions ; en méditant et en priant les paroles de la Vierge Marie ; en participant, si possible, au pèlerinage annuel, le dernier week-end d’août et au week-end de la Miséricorde le 2ème dimanche de Pâques ; en lisant la revue du Sanctuaire ; en devenant membre adhérent de l’Association Notre-Dame de Miséricorde. (Cette liste n’est pas exhaustive, voir plus loin)

Que dois-je faire pour me préparer à l’imposition du scapulaire ?

  • Prendre connaissance du message de Pellevoisin
  • Me confesser et communier  (si ma situation de vie le permet), afin de  pouvoir bénéficier de l’indulgence plénière
  • Rencontrer un prêtre, ou un diacre, pour se faire imposer le scapulaire après accord du recteur ou d’un prêtre du sanctuaire

Pour aller plus loin…